fbpx
Moustache biker – Comment la tailler et l’entretenir ?
adoptez le style de moustache biker

Tailler et entretenir sa moustache Biker.


La moustache Biker est l’une des pilosités faciales les plus “dures” et rock’n’roll du moustache game. Pour cette raison, elle conviendra parfaitement aux visages anguleux mais beaucoup moins aux visages longs ou ovales car sa forme allonge encore plus le visage.

Avant de passer à l’action

Comme à l’accoutumée lorsque vous désirez une barbe ou une moustache, la première étape consiste à partir de zéro en rasant tout puis à laisser l’ensemble pousser avant de ne conserver que la coupe que vous recherchez. Là encore, pas de raccourcis possible, laissez pousser la barbe pendant trois ou quatre semaines afin d’avoir une base solide !

Résistez à l’envie de couper tout poil ou d’élaguer quoi que soit durant cette période de pousse. Nous ne vous autorisons qu’à éliminer les plus dissidents qui titillent vos narines.

La coupe

Vous avez une belle broussaille sur laquelle travailler ? Bien ! Avant de vous précipiter, sachez qu’une moustache Biker nécessite les mêmes précautions que lorsque vous désirez modifier votre moto : réfléchissez à ce que vous voulez avant de vous lancer. Pensez donc à la longueur de poils que vous désirez arborer, jusqu’à quel niveau les côtés devront descendre sur le menton ainsi qu’à l’épaisseur qui vous conviendra le mieux.

L’approche

Il n’existe pas de règle séculaire, mais un bon point de départ pour l’épaisseur sera de placer votre pouce sur la barbe comme patron. Cela vous donnera une bonne largeur, qui pourra être réduite si vous la jugez trop importante. Le choix d’une ampleur supérieure s’avère périlleux car les poils de votre moustache ne pousseront pas suffisamment sur les côtés pour former un ensemble cohérent. À l’inverse, une coupe trop fine ne conviendra absolument pas à cette moustache.

Une fois fixé sur les dimensions, prenez une tondeuse afin de désépaissir votre barbe pour faciliter le rasage à blanc. Occupez-vous donc de vos joues et du cou en conservant pour le moment un bouc complet et une bonne largeur de bandes que vous travaillerez par la suite.

Les contours

Une fois cela fait, dessinez une ligne bien droite partant de la commissure de vos lèvres et descendant sur le menton. Soyez précis afin d’obtenir un résultat symétrique. Selon votre visage, vous pouvez opter pour des angles plus ou moins arrondis. Maintenant, rasez le menton qui est alors délimité par vos lignes. Vous pouvez éventuellement conserver une mouche, mais rien d’obligatoire.

Brossez alors les poils de votre moustache pour ensuite couper ceux qui descendent sur vos lèvres à l’aide d’un ciseau en égalisant le tout pour un résultat rectiligne. Profitez-en pour évincer les fauteurs de troubles qui partent dans tous les sens. À cette étape, retouchez finement les angles de la commissure des lèvres pour parfaire l’arrondi.

Les finitions

Utilisez votre tondeuse et votre rasoir ou votre shavette pour dessiner concrètement les bandes au niveau des joues que vous avez pour le moment laissé grossièrement en broussaille. Comme vu plus haut, utilisez votre pouce comme patron pour trouver la largeur initiale puis jugez le résultat. En fonction, affinez ou non les bandes.

À cette étape, vous pouvez définir un mouvement spécifique pour les bandes : parfaitement verticales depuis l’angle de la moustache, légèrement arrondies ou encore plus larges au niveau du menton. Sculptez également les pointes en veillant à ce que la base soit à la même hauteur de chaque côté.

L’ultime étape consiste alors à alléger finement la moustache avec un sabot. Partez d’une bonne hauteur avant de réduire progressivement jusqu’à arriver à un résultat satisfaisant. Tous les poils seront alors à la même longueur pour un résultat sublime ! Vous pouvez également opter pour davantage de longueur concernant les poils situés au-dessus des lèvres.

L’entretien

Petits veinards, la moustache Biker est l’une des rares coupes qui ne perd rien de son audacieuse superbe si l’entretien n’est pas régulier !

Bien sûr, si votre but est de rester propre, rasez à blanc le cou, les joues et le menton tous les jours (même si ce n’est pas vraiment le style Biker). Pour un côté plus sauvage, vous n’aurez qu’à raser environ une fois par semaine de façon à arborer une légère barbe de quelques jours en plus de votre moustache. Vous pourrez en profiter pour reformer précisément les contours et couper aux ciseaux les poils qui n’en font qu’à leur tête.

Enfin, une fois par semaine (voire toutes les deux semaines), utilisez la tondeuse avec un sabot afin d’égaliser proprement la longueur de votre moustache. Vous pouvez également la laisser pousser davantage pour obtenir une moustache plus généreuse. Dans ce cas, augmentez la hauteur du sabot de quelques millimètres pour ajuster uniquement les poils les plus longs.

Share:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOP

X