fbpx
Moustache pencil

La moustache pencil.

La moustache pencil regroupe en réalité plusieurs styles de moustache assez proches : les moustaches italiennes et américaines ainsi que différentes déclinaisons selon l’épaisseur, la longueur ou encore la coupe.

 

Avant de passer à l’action

Généralement, il s’agit d’une moustache fine. Ici, nous nous attarderons sur la version de la moustache pencil adoptée par Clark Gable. Détrompez-vous cependant, la pencil n’est pas bien plus rapide qu’une autre à faire pousser.

Certes, elle est plus fine, mais encore une fois, la finesse d’une moustache nécessite suffisamment de matière pour qu’elle soit bien fournie, au risque d’avoir une moustache trop clairsemée. Faites donc pousser le tout pendant trois ou quatre semaines. Si vous n’avez pas l’envie de laisser pousser une barbe complète pendant un mois, laissez tout de même une petite longueur de quelques millimètres. Ainsi, votre moustache de plus en plus longue et fournie sera accompagnée d’une barbe de trois jours, pour un style moderne, un peu sauvage sans être négligé.

Pour le moment, ne touchez pas à votre moustache. Même si la pencil est fine et devra être taillé en ligne sous le nez et au-dessus des lèvres, conservez tous les poils pour le moment.

 

La coupe

Lorsque vous aurez une bonne longueur, vous pourrez enfin sortir votre rasoir et raser votre visage à blanc. Utilisez alors un peigne ou une brosse afin de discipliner les poils de votre moustache. Plus ils seront lisses, droits et dirigés vers l’extérieur, plus votre moustache pencil aura de l’allure !

Munissez-vous ensuite d’une tondeuse et équipez-la d’un sabot avec une grande longueur. Procédez par étape pour ne pas faire de bêtise que vous regretteriez. Egalisez donc votre moustache avec un sabot assez large avant de le réduire progressivement jusqu’à obtenir une longueur de poils qui vous satisfasse.

Ce n’est qu’alors que vous pourrez sculpter la forme de votre moustache pencil. Plusieurs options s’offrent à vous : une parfaite ligne, de légères pointes descendantes à la commissures des lèvres, un sillon naso-labial (le petit rectangle au-dessous du nez) glabre ou poilu, etc.

La Pencil selon vos envies

Selon vos envies, la coupe décrite dans cette étape devra être ajustée. La version Clarke Gable dont nous parlons ici correspond à un sillon naso-labial rasé à blanc, mais dont les contours sont marqués par une fine ligne de poils. La moustache se poursuit au-dessus des lèvres jusqu’à atteindre la commissure, en rétrécissant progressivement pour se finir par une pointe juste au-dessus de cette commissure. L’ensemble de la moustache présente une largeur d’environ 5 mm.

Utilisez d’abord une tondeuse afin de délimiter précisément le bas de la moustache : laissez à peine un millimètre entre la lèvre supérieure et le début de votre moustache, une ligne bien droite et fine.  Ensuite, identifiez les “dunes” formant le sillon naso-labial et supprimez les poils situés dans ce vallon. Vous pouvez essayer de former de légers angles arrondis en bas de cette zone pour donner un joli mouvement à votre moustache.

Votre moustache devrait maintenant ressembler à deux brosses de part et d’autre du sillon. Il faut maintenant l’affiner en éliminant de la largeur au-dessus. Vous pouvez utiliser une règle pour obtenir une ligne propre. Positionnez-là à la commissure de vos lèvres et tracez une ligne jusqu’au sillon, à environ 5 mm sous la narine. Vous pourrez alors raser les poils au-dessus de cette ligne en laissant une bande verticale de quelques millimètres de largeur au niveau du sommet du sillon. N’hésitez pas à utiliser une photo de Gable lui-même pour avoir en tête une idée précise de ce à quoi votre moustache doit ressembler.

Maintenant, à vous la classe américaine du début du siècle dernier ! Pour parfaire votre pilosité, utilisez un ciseau afin de vous débarrasser des quelques poils récalcitrants. Puisque cette moustache est fine, le moindre poil qui se rebiffe peut briser tout le charisme votre moustache Pencil.

 

L’entretien

Maintenant que votre moustache est sublimée par sa coupe, vous devez faire attention à l’entretenir comme la prunelle de vos yeux. Chaque jour, rasez à blanc tout ce qui ne fait pas partie de votre moustache en prenant particulièrement soin de conserver strictement les délimitations initiales de votre moustache.

Justesse et précision seront indispensables pour conserver votre style. Selon la vitesse de pousse de vos poils, vous pouvez attendre un jour ou deux avant de passer à un nouvel entretien, cependant ce type de moustache s’accompagne difficilement d’une barbe de quelques jours. En revanche, si l’envie vous prend de faire pousser une mouche ou une barbiche, l’ensemble peut être parfaitement esthétique, à condition de ne pas en faire trop.

Concernant la longueur des poils, environ une fois par semaine, vous pourrez utiliser votre tondeuse avec le sabot correspondant afin de conserver la même longueur. Vous pouvez augmenter la hauteur du sabot pour obtenir une moustache un peu plus fournie, mais évitez de réduire la longueur au risque d’avoir à raser le tout et recommencer depuis le début pour cause d’une moustache bien trop fine et trop peu fournie.

 

Share:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOP

X