fbpx
Moustache Américaine - Sapiens Barber Shop

Tailler et entretenir sa moustache américaine.

La forme classique de la moustache américaine présente une largeur médium. Nous entendons par là qu’elle est plus épaisse qu’une Pencil, mais plus fine qu’une naturelle car légèrement rasée sous le nez et au-dessus des lèvres. Si elle peut adopter une apparence rectiligne, elle est plus souvent portée sous une forme concave, donc légèrement arrondie.

 

Avant de passer à l’action

Si vous avez parcouru les lignes décrivant comment faire pousser et entretenir une moustache Pencil à la Clark Gable, vous êtes ici en terrain connu car la moustache à l’américaine en est une version assez proche, bien qu’un peu moins sophistiqué et donc plus passe-partout.

Attention, pour rentrer dans la catégorie moustache à l’américaine ou “cop stache”, sa largeur ne doit pas dépasser  les 5mm et elle ne doit pas descendre en-dessous de la commissure des lèvres. Sinon, vous adopterez la Chevron, à l’instar de Tom Selleck ou de l’illustre Freddie Mercury.

Puisqu’elle est assez fournie, vous devrez patienter environ trois ou quatre semaines pour obtenir votre base de travail. Fort heureusement, comme pour la Biker, cette moustache peut se porter avec une barbe naissante. Vous avez donc le choix entre faire pousser une barbe intégrale pendant toute la durée du processus de pousse ou la raser au sabot au bout de quelques jours/semaines afin de détourner un peu l’attention de votre moustache en devenir sans pour autant avoir une barbe trop sauvage. Lucky Bastards !

 

La coupe

 

L’approche

Élaguez votre pilosité avec une tondeuse puis finissez à blanc pour bien dégager les joues, le cou et le menton. Utilisez ensuite une brosse ou un peigne afin de discipliner votre moustache puis observez-la correctement.

Si la longueur des poils qui la composent vous convient, passez à la suite, sinon utilisez un sabot assez haut pour retirer un peu de longueur. Commencez large pour avoir une marge de manoeuvre plutôt que de partir immédiatement pour un sabot trop court. Les poils constituants cette moustache excèdent rarement les 5mm, mais libre à vous d’expérimenter avec plus de longueur.

Munissez-vous de ciseaux pour barbe afin de sauvagement destituer les poils qui ne sauraient être remis dans le droit chemin par vos passages de brosse. Soyez encore plus vindicatif pour ceux ayant eu l’audace de venir chatouiller les délicates muqueuses que sont vos narines.

Les contours

Une fois le putsch géré, armez-vous de patience et de précision pour dessiner les contours de la moustache. Si vous optez pour une ligne droite sous le nez, vous pouvez vous aider d’une règle pour raser les poils situés à moins de 2mm de vos narines. Vous pouvez modifier cette largeur selon ce que vous recherchez, bien entendu. Si à l’inverse vous partez sur une moustache américaine concave, imaginez un arc de cercle très large pour tailler le haut de la moustache. Les angles devront adopter un arrondi un peu plus prononcé.

Les extrémités de votre moustache ne devront pas descendre sous la commissure de vos lèvres. Cependant, vous pouvez varier les contours de ces angles : une version inspirée de la Pencil, qui se termine en pointe ou une version adoptant une esthétique plus uniforme, avec des bords simplement arrondis.

 

Les finitions

Brossez à nouveau votre moustache puis utilisez vos ciseaux afin de dessiner la ligne au-dessus des lèvres. Vous pouvez vous contenter d’uniformiser le tout en coupant les poils qui dépassent ou bien dessiner une véritable ligne, très fine, avec une tondeuse, mais veillez à conserver une bonne largeur de moustache. L’américaine est loin d’être aussi discrète qu’une Pencil !

 

L’entretien

Parce qu’elle reste plutôt fine, la moustache américaine nécessite un élagage assez fréquent afin de conserver les poils à la même longueur. Selon votre degré de dévouement, vous pouvez procéder tous les jours à cette étape, tous les deux jours ou patienter jusqu’à une semaine. Au-delà, votre moustache américaine se transformera peu à peu en broussaille, rappelant la moustache naturelle, plus sauvage. Vous devrez redessiner précisément les angles ainsi que la ligne sous le nez.

Pour le cou, les joues et le menton, l’idéal est aussi de raser à blanc quotidiennement. Mais vous avez la chance de porter une moustache qui ne perd que très peu de charisme (voire en gagne, selon les visages) lorsque une barbe naissante apparaît, et ce même au bout de trois ou quatre jours.

 

Share:

1 Comment

  1. L'Huile à Barbe 23 novembre 2018 Reply

    J’adore la moustache américaine, Brad Pitt l’avait adoptée il y a quelques temps si je ne me trompe pas. Je trouve qu’elle ne va pas à tout le monde, mais quand elle va, c’est la classe assurée !

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOP

X